Gusto21 1230x400

GUSTO21 – LE CHAMPIONNAT SUISSE DES APPRENTIS CUISINIERS

23. mars 2021

Pour la première fois, c’est une tessinoise qui a été désignée meilleure apprentie cuisinière de Suisse! Neuf jeunes talents se sont affrontés lors de la finale répartie sur deux jours du concours de cuisine de «gusto21», et c’est Dalila Zambelli, du Waffenplatz Isone, qui a le plus convaincu le jury. Seline Grossenbacher du Restaurant Stucki s’est quant à elle hissée à la deuxième place, suivie de près par Luca Heiniger du Restaurant Panorama Hartlisberg, sur la troisième marche du podium.

Dalila Zambelli du Waffenplatz Isone n’en a pas cru ses oreilles lorsque Sven Epiney l’a désignée vainqueur du concours «gusto21». Quelques heures auparavant seulement, le dernier plat du championnat suisse des apprentis cuisiniers était envoyé et évalué par le jury. Les 3 et 4 mars derniers, neuf futures étoiles de la cuisine de 2ème et 3ème année d’apprentissage se sont affrontées à Baden lors de la finale du concours. Pendant des mois, les concurrents avaient travaillé sans relâche sur leurs plats: une entrée et un plat principal, qui devaient notamment contenir du poisson ou de la volaille d’engraissement, préparés selon différentes techniques. En décembre, ils s’étaient qualifiés pour la finale sur la base de leur dossier. Il s’agissait donc désormais de démontrer l’étendue de leurs talents en direct dans la cuisine du concours et de préparer l’ensemble de leurs mets en moins de trois heures.

La future gagnante a séduit le jury avec des boules de sandre enveloppées d’une croûte d’amande, une mosaïque de sandre et persil, un panacotta au poivron et une salade de légumes en entrée. En plat principal, elle a servi des cuisses de poulet et de caille ainsi qu’un yin et yang de poulet et caille farci aux champignons et agrémenté de fleurs de courgette, d’une salade de potiron et d’une purée de pommes de terre et de potiron. La jeune cuisinière de 20 ans devient ainsi la première tessinoise à être élue meilleure apprentie cuisinière de Suisse et remporte un séjour de deux semaines à Shanghaï et Pékin avec des visites passionnantes dans des restaurants de renom. Arrivée à la deuxième place, Seline Grossenbacher du Restaurant Stucki remporte quant à elle un séjour d’une semaine à Vienne. Le troisième du podium est Luca Heiniger du Restaurant Panorama Hartlisberg. Il aura la chance de découvrir l’univers gastronomique d’Ascona et ses environs pendant une semaine.


Un concours de cuisine au contexte particulier
Cette édition du «gusto» s’est tenue dans des conditions particulières. Ainsi, pour la première fois, tous les finalistes n’ont pas préparé leur menu en même temps mais en trois groupes répartis sur deux jours. Par ailleurs, le jury a été réduit et la cuisine du concours a été compartimentée à l’aide de plaques de Plexiglas de sorte que toutes les mesures de protection contre le coronavirus soient respectées à tout moment. Enfin, à la place de la soirée de gala habituelle, le classement a été annoncé directement après le concours dans la grande salle de l’école professionnelle de Baden, sans public.

«Après avoir été obligés d’annuler le championnat suisse des apprentis cuisiniers l’année dernière en raison du Covid-19, nous sommes heureux qu’en 2021, neuf jeunes aient pu malgré tout nous présenter toute l’étendue de leur talent dans le cadre du concours ‹gusto›. C’est un événement important pour les apprentis, en particulier en cette période où les opportunités sont si restreintes par ailleurs. Et après tout, ils s’étaient déjà préparés à ce concours depuis des mois en prenant sur leur temps libre», s’est réjoui Philipp Dautzenberg, Président de la Direction du grossiste Transgourmet/Prodega.

L’entreprise organisait le concours «gusto» sous le patronage de la Société suisse des cuisiniers pour la 16ème fois déjà. Une plateforme importante, qui a très souvent représenté le premier pas vers une grande carrière de cuisinier. Ainsi, parmi la toute récente équipe nationale junior des cuisiniers figurent deux professionnels qui y ont acquis leurs premières expériences: Laura Loosli, gagnante du «gusto19» et Tom Walter, finaliste du «gusto19».

WORKFASHION FÉLICITE TOUS LES APPRENTIS CUISINIERS POUR LEURS FORMIDABLES RÉALISATIONS ET EST FIÈRE D’AVOIR PU ÉQUIPER TOUS LES FINALISTES ET LE JURY DE VESTES DE CUISINE HAUT DE GAMME.

Soutenir la jeunesse par un partenariat durable
«gusto» est le championnat suisse des apprentis cuisiniers de 2ème et 3ème année. Si ce concours est organisé par Transgourmet/Prodega sous le patronage de la Société suisse des cuisiniers, il serait inenvisageable sans le généreux soutien de sponsors issus de l’industrie et du commerce qui apportent une contribution indispensable à la tenue de l’événement.

Avec «gusto», le grossiste Transgourmet/Prodega s’engage en faveur d’une formation durable et de l’avenir de la cuisine. Ce championnat représente une excellente préparation à l’examen de fin d’apprentissage. Dans le même temps, les jeunes talents y acquièrent une expérience précieuse pour leur future vie professionnelle et peuvent s’y faire connaître d’un large public. Ce soutien précoce aux futures étoiles de la cuisine a déjà fait ses preuves au cours des dernières années. Grâce à «gusto», les finalistes tissent par exemple de nombreux liens avec leurs futurs employeurs et profitent d’un tremplin vers l’équipe nationale suisse junior des cuisiniers.