Dooel 1230x400

INFORMATIONS ACTUALISÉES - WORKFASHION DOOEL À SKOPJE, MACÉDOINE DU NORD

06. juil. 2021

1. Élargissement de l’infrastructure

Si nous repensons à l’année 2020, nous pouvons être fiers d’avoir réussi à agrandir notre filiale avec 14 nouveaux collaborateurs, malgré la pandémie de coronavirus.

Nous avons doublé le nombre de collaborateurs pour notre ligne de production et formé ainsi 4 lignes de couture qui traitent les commandes en petites séries, en les triant par groupes de produits. Le contrôle final et la découpe ont également été élargis en parallèle.

Notre directrice technique Valentina et son équipe ont déjà atteint le niveau de qualité que nous souhaitions, ce qui nous permet de nous concentrer sur l’augmentation de la productivité et le développement de l’infrastructure nécessaire.

Désormais, nous livrons depuis Dooel la quasi-totalité des productions partenaires avec les images des positions de coupe optimisées et les instructions de pose pour la découpe, ainsi que toutes les étiquettes nécessaires à un article.

2. Audit de Fair Wear

Début février 2021, malgré la pandémie de coronavirus, notre filiale workfashion Dooel a été auditée par FAIR WEAR. Les résultats ont globalement été très satisfaisants et nous montrent que nous sommes sur la bonne voie pour être à la hauteur de nos convictions en matière de durabilité sociale, écologique et économique.

La communication entre la direction et les employés a été relevée comme étant particulièrement positive. Les employés ont confirmé être très satisfaits de pouvoir bénéficier d’un temps de travail réglementé avec peu d’heures de travail supplémentaire, ce qui n’était pas le cas avec leurs employeurs précédents. Les collaborateurs ont également plébiscité les mesures d’hygiène, qui sont notamment essentielles et indispensables en cette période de coronavirus. Toute personne peut en effet disposer de désinfectant à tout moment, les chaussures et les mains sont désinfectées lors de chaque entrée dans la production et les machines sont régulièrement nettoyées. Nous avons pris toutes les mesures possibles pour protéger nos collaborateurs.

Les auditeurs ont considéré la rémunération comme exemplaire. Le salaire d’un employé moyen est nettement supérieur au salaire du secteur, et supérieur de 50% au salaire minimum légal en Macédoine. Les petites quantités et la diversité des commandes permettent de ne pas rendre nécessaire le travail à la tâche. Nos employés peuvent ainsi également profiter de cet avantage, et échapper à la pression d’une limite de temps dans leur travail, comme c’est le cas dans d’autres entreprises. De même, le travail supplémentaire est rémunéré, sur une base mensuelle. Un service de transport et des repas de midi gratuits sont en outre offerts aux employés.

Des propositions d’amélioration ont également été formulées dans le cadre de cet audit :

Jusqu’à présent, nous n’avions désigné aucun responsable de la sécurité au travail ni aucun représentant des employés - cette désignation a eu lieu seulement 2 jours après l’audit. Les collaborateurs ont été informés des avantages d’une représentation des employés et encouragés à mettre ce système en place. La sécurité au travail est maintenant renforcée par des informations fournies par l’entreprise principale en Suisse.

L’objectif consiste à présent à associer encore plus les prestations de services aux compétences, et à développer le site de Skopje de manière stratégique pour nous. Nous souhaiterions donner aux collaborateurs talentueux et motivés la possibilité d’évoluer en permanence chez nous, et de développer davantage leur savoir-faire.

Nous nous réjouissons d’un développement palpitant et prospère en 2021. Nous sommes notamment ravis, après cette longue période de coronavirus, de pouvoir visiter à nouveau à la mi-juillet 2021 toutes nos usine en Macédoine, pour la première fois depuis janvier 2020, et de saluer en personne nos collaborateurs sur place.

Nous avons été particulièrement touchés par le décès soudain de notre technicien de longue date et très apprécié Pavle Karasov en raison du coronavirus. Nous tenons à exprimer notre profonde gratitude à l’égard de son travail, de son expérience et de ses connaissances, dont il nous a fait bénéficier pendant plus de deux décennies. Pavle laisse un grand vide derrière lui.

Nous garderons un souvenir mémorable de Pavle en tant que collaborateur exemplaire et homme de grand cœur.